Le Perigord

perigord0001

Le Périgord du 7 au 13 Septembre 2015.

Après un départ matinal et un parcours de 500 km, nous sommes arrivés au village vacances de Singleyrac vers 13H30. L’accueil fut très chaleureux (prise possession des chambres et des gîtes).

Après le déjeuner, nous filons vers La Roque Gageac pour effectuer une balade en gabare sur la Dordogne, rivière paisible bordée de bois, forêts et prés. Sur le haut des collines, il y a de beaux châteaux. L’air vivifiant nous a réveillés après le long voyage.

Qu’avons nous découvert d’autre ?

    Les grottes de Lascaux 2 ( en fait ce n’est que la copie de la vraie grotte) avec ses fameuses peintures d’animaux préhistoriques à l’ocre rouge ou jaune . Le Gouffre de Padirac avec une nouvelle balade en bateau sur la rivière souterraine avec ses belles concrétions calcaires.

    Le gouffre de Proumeyssac avec sa cathédrale de cristal. Nous avons parcouru en petit train les grottes de Rouffignac dans une partie des 11 km de galeries aux parois recouvertes de silhouettes de mammouths et des marques de griffes d’ours venant hiberner dans ces lieux. Celles de La Roque Saint Christophe servirent d’habitations troglodytes, ouvertes sur la Vézère, utilisées encore durant la guerre de Cent ans.

    Puis nous avons visité Sarlat, la capitale du Périgord Noir. C’est une ville médiévale et cité épiscopale, avec ses hôtels particuliers aux toits recouverts de lauzes, style Renaissance, dont celle du poète La Boetie, ami du célèbre écrivain Montaigne, connu pour ses fameux Essais dans la littérature.

    Rocamadour, lieu de pèlerinage à la Vierge Noire, village agrippé à la falaise dans une superposition de maisons de chapelles et tout la haut un château qui domine à plus de 150 m. Puis Monpazier, bastide anglaise bien fermée pour tenir un siège pendant les guerres.

    Une des plus belles représentations de l’art topiaire en France, les jardins du Manoir d’Erignac s’étendent sur 10 hectares de sculptures végétales taillées, ifs, buis, charme, lierre. Nous avons flâné dans cette espace avec enthousiasme.

Afficher l'image d'origine

    Le Château des Milandes a appartenu à JOSEPHINE BAKER de 1947 à 1964. Elle l’a habité avec toute sa nombreuse famille. Il est maintenant transformé en musée relatant sa vie et sa carrière.

    Enfin qui parle du Périgord Noir, parle de sa cuisine et ses mets à base de canard. Nous avons apprécié 3 auberges de campagne où il fait bon se mettre à table pour déguster une bonne et fine cuisine. Une dégustation de Monbazillac était inévitable et une de foie gras de canard chez un éleveur qui fabrique tous ces produits. Nous avons tous apprécié le confort et l’accueil du village vacances, nous garderons un très bon souvenir de cette semaine périgourdine.

                                                                  Roseline SUSANNE

une belle illustration en fichier powerpoint >>>ROCHE GAGEAC.bouchet